. DES NATURES MANUFACTURÉES .


Clément Gaillard



Vernissage jeudi 16 janvier de 18h à 21h
Exposition du 16 au 19 janvier 2020







Non sans rappeler des vestiges archéologiques d’éléments solides et végétaux (les fossiles), Clément Gaillard propose dans un futur post-apocalyptique de nous rappeller l’état réel et déjà acquis de la définition propre de la nature.
Clément rembourre ses prélèvements d’écorces d’arbres par des substituts de bois industriel (sciure) associé à de la colle et des colorants. Il en émane une série de formes vives et colorées, parfois même inquiétantes voire surnaturelles.
Il réalise aussi des moules en silicone dans lesquelles il donne à voir des tirages en plâtre dans une douce et sage gamme de ton pastel.
Ces pièces sont donc répétitives et subissent la « norme » du moulage auquel il aura décidé au préalable sa forme, sa destinée finale. La production en série issue d’un choix de position au sol d’un élément organique amène à une contradiction qui révèle ici toute beauté et surprise du geste de l’artiste.

Léa Ducos
 
Mark