. ANIMA .


Lélia Demoisy



Vernissage le jeudi 3 septembre à partir de 17h 
Exposition du 3 au 13 septembre 2020







L’anima est le souffle, ce qui anime, ce qui rend vivant.

Lélia Demoisy entable un dialogue de corps à corps entre la matière du vivant et l’humain. Ce vis à vis instinctif et direct qui s’opère dans son travail place notre corps face à la pièce sculptée. Les matières vont s’influencer les unes aux autres, se mixer et se redéfinir singulièrement. Le végétal va prêter ses propriétés à l’animal et l’animal va rapprocher le bois de notre propre corps.  Le bois devient os, squelette, la peau devient écorce, révélant par cette transmutation des similitudes dans leurs organisations structurelles, des architectures-gabarits du vivant.

La sculpture parle au corps humain par mimétisme, le corps va prendre les caractéristiques de ce qu’il voit et qu’il assimile comme quelque chose de connu. On perçoit d’avance le toucher d’une peau, le poids d’un bois donné, la fragilité d’une épine, la sensation de la langue passant sur une dent. Dans les pièces de Lélia Demoisy , à la manière des chimères, le mixage des matières va perturber ces certitudes et prêter aux sculptures un souffle de vie, les animer.

Lélia Demoisy est à la recherche d’un rapport immédiat avec la matière, et par extension, avec le vivant lui-même. Elle quête les moments fugaces de forte intimité avec la nature, hors analyse et hors verbalisation, qui laissent les corps discuter entre eux.

María Ibáñez Lago

 
Mark